Reprise du championnat

Samedi et Dimanche 16 et 17 octobre, c’était la reprise du championnat.

Les 6 équipes adultes jouaient, l’équipe 2 à Yffiniac, et toutes les autres équipes à Brest. Les équipes, surtout l’équipe 1 et l’équipe 2, étaient diminuées car handicapées par des absences. De nombreux nouveaux joueurs, peu expérimentés mais avec un fort potentiel, sont venus intégrer ces équipes brestoises.

Les rencontres situées à Brest, ont eu lieu à la MPT Saint Pierre. L’arbitre était Pierre Lecuyer. Le cour jeune du samedi a dû être annulé, les animateurs de ces cours étant en compétition, et les locaux étant occupés par cette même compétition.

L’équipe 1, qui évolue en Nationale 1, jouait sans son champion, le grand maitre international Pouya Idani.  Marc-André Gütscher était absent lui aussi, tout comme Gwilherm Courvoisier et Delphine Dubois. Le samedi, l’équipe 1 résista vaillamment à Cergy-Pontoise, grâce aux exploits de Marine André (1775) qui obtint la nulle face à une joueuse à 2072 après avoir faillit l’emporter, et à Réza Salami (élo 1885) qui l’emporta face à un 2109, ramenant ainsi le point du match nul, 2 à 2. En revanche, le dimanche, l’équipe 1 s’inclina lourdement face à Franconville, sur le score de 7 à 0.

L’équipe 2, qui évolue en nationale 2, jouait le samedi contre le favori du championnat, Rennes. L’équipe souffrait de plusieurs absences, et au dernier moment Nathalie dû remplacer Marine, amenée à jouer en nationale 1, suite au forfait de Delphine. Le score fut sans appel, 8 à 0.  Le lendemain, l’équipe 2 ramena le match nul 4 à 4, contre Yffiniac, club pourtant supposé plus fort. Mais c’était sans compter sur Jérôme Bourges,  Olivier Thos et Cyrill L’Huillier, qui gagnèrent tous les trois contre des adversaires mieux classés qu’eux. Enfin, Nathalie Guihal, qui remplace Marine, gagna elle aussi son match.

L’équipe 3, qui évolue en nationale 4, était privée de Michel Schmouchkovitch et jouait contre la forte équipe de Quimper 2. C’était la première partie de compétition pour les novices mais néanmoins prometteurs Gauthier, Grégoire et Guillaume. Fabrice Derrien s’imposa fort logiquement contre son adversaire. Grégoire Charles fit une magnifique partie, avec des rebondissements, mais alors qu’il avait obtenu une finale complètement égale, il craqua sur la fin. Enfin Yanis Grit (1671) réussit l’exploit de faire nulle contre un adversaire beaucoup plus fort, Bruno Moncaubeig (2118).  La position finale, (roi ,tour et deux pions chacun), ne laissait aucune perspective de gain aux deux camps, et la nulle fut logiquement conclue.

L’équipe 4 et l’équipe 5, évoluent en départementale 1, et s’affrontaient pour cette première journée. L’équipe 4 était composée de joueurs expérimentés, comme  Loïc Weber, Sinane Taher, Jean Noël Thomas et Titouan Le François. Le jeune Werner, 11 ans de demi, est venu compléter cette équipe. L’équipe 5 était composée des jeunes champions en herbe, Ali (10 ans)  et Anatoly (12 ans), tous les deux qualifiés pour le championnat de France Jeune et des débutants jeunes mais très prometteurs :  Gaël (17 ans et demi), Lubin (15 ans), et Tanguy (24 ans et demi, le seul adulte de l’équipe). Mais l’expérience fit la différence, et l’équipe 4 s’imposa sur le score de 4 à 1.

L’équipe 6 recevait Plougastel en départementale 2. L’équipe adverse n’est jamais venue, et au bout d’une heure où les joueurs ont quand même dû patienter, la victoire par forfait fut constatée. Après la colère du président brestois, le club de Plougastel présentait ses excuses lundi aux joueurs brestois, avouant qu’en l’absence de leur président parti en vacances, ils ne savaient pas que la compétition de départementale 2 avait repris.